Plus de 350.000 morts, plus d’un million de blessés, près de 5,6 millions de syriens qui ont quitté leur foyer, plus de 6,6 millions d’autres déplacés à l’intérieur du pays et toujours 13,1 millions de personnes dont une majorité de femmes et d’enfants en attente d’assistance.

Le constat est clair : depuis sa naissance en 2011, le conflit en Syrie est devenu le pire drame humanitaire des temps modernes.

C’est là une situation migratoire qui impacte directement l’Europe et qui met en péril le patrimoine vivant syrien riche de sa société multi-ethnique et multiconfessionnelle.

Moi, Mohamad Izzat Khatab, en tant que Syrien et citoyen du monde, je profite de cette période de ramadan pour appeler ici et maintenant, tous les décideurs mondiaux impliqués dans ce conflit à agir à mes côtés pour stopper cette extermination massive, ramener la paix et faire progresser le processus politique en Syrie, avec les syriens, rien que les syriens, pour les syriens.

J’ai rencontré humblement, sur les deux dernières années tous les dirigeants et garants de la restauration de la paix pour le conflit. Toutes les parties concernées sont absolument conscientes de l’urgence de parvenir à une résolution pacifique du conflit.

Je souhaite rappeler que je n’ai besoin d’aucune donation, d’aucun financement, et qu’outre ma volonté et ma fortune personnelle, il ne faudrait que l’union des décideurs à entamer la paix pour reconstruire la Syrie.

Je réclame ici et premièrement, le suivi d’une feuille de route pour la paix, deuxièmement, une mobilisation forte, honnête et puissante des décideurs mondiaux pour mettre un terme à cette guerre et ainsi assurer le rapatriement des exilés syriens dans leur pays et enfin, la mise en place d’une période de transition pour permettre l’organisation d’élections libres et démocratiques avec tous les syriens.

Stop à la guerre, place à la paix en Syrie